Le dispositif sectorisé de santé mentale dans le Rhône

Un secteur psychiatrique, c’est :

  •  un dispositif public de santé,
  •  placé sous la responsabilité d’un Médecin Chef,
  •  qui assure des missions de prévention, de diagnostic de soins et de réinsertion sociale à l’intention d’une  population donnée sur un territoire défini.

Comme l’ensemble du service public hospitalier, il contribue également à la lutte contre les exclusions. Les secteurs de psychiatrie générale répondent principalement aux besoins de santé mentale des personnes âgées de plus de 16 ans résidant sur un territoire de taille variable (environ 40 000 à 200 000 habitants). Les secteurs de psychiatrie infanto juvénile s’adressent aux enfants et aux adolescents de moins de 16 ans.

Ce dispositif est présent sur l’ensemble du territoire français dans tous les départements.

Chaque secteur de psychiatrie générale dispose au moins d’une unité d’hospitalisation à temps complet, dans l’hôpital dont il dépend. Sur chaque secteur est implanté au moins un centre médico psychologique.

secteurs santé mentale

 

 

 

Cliquez sur l’image pour télécharger le document.

 

 

 

 

 

 

Centre Médico-Psychologique (CMP)

Le CMP est le pivot du dispositif de secteur puisqu’il assure les missions de prévention de diagnostic et de soin au plus près des personnes concernées. Ils peuvent comporter des antennes auprès de toute institution ou établissement nécessitant des prestations psychiatriques ou de soutien psychologique.

L’entrée dans le soin de la grande majorité des personnes touchées par la maladie mentale, se fait au CMP. Il faut souligner que près de 70 % des personnes qui s’adressent chaque année au dispositif de secteur psychiatrique, bénéficient uniquement d’un suivi sur le mode ambulatoire, c’est-à-dire soit au CMP ou en unité de consultation, soit à domicile, soit en institution substitutive au domicile, soit en unité d’hospitalisation somatique…

L’équipe du CMP est composée de médecin(s), psychologue(s), infirmier(e)s et assistant(s) de service social. L’accueil téléphonique ou physique est en général assuré par un secrétariat.

Pour assurer ses missions, le secteur de psychiatrie peut se doter d’autres outils :

  •             un centre d’accueil thérapeutique à temps partiel (CATTP),
  •             un hôpital de jour,
  •             un foyer de postcure, etc.

Une des missions du CMP est de développer la mise en place de la politique de partenariat et de réseau.

Les secteurs psychiatriques (adultes et infanto juvéniles) ont défini des modalités d’intervention et de soins pour un territoire géographique donné.

 Le service social de secteur psychiatrique

Dans les Centres Médico Psychologiques comme à l’hôpital, des assistants sociaux spécialisés ont pour mission de conseiller, d’orienter et de soutenir les patients et leurs familles, de les aider dans leurs démarches et d’informer les services dont ils relèvent pour l’instruction d’une mesure d’action sociale. De plus, il est dans leur mission d’apporter leur concours à toute action susceptible de prévenir les difficultés sociales ou médico-sociales rencontrées par la population ou d’y remédier. Les assistants sociaux de psychiatrie doivent assurer, dans l’intérêt de ces personnes, la coordination avec d’autres institutions ou services sociaux ou médico-sociaux.

La position particulière qu’ils occupent à l’interface entre les personnes malades, leur entourage, les équipes soignantes et tous les acteurs sociaux extérieurs les amène fréquemment à intervenir dans le champ du logement. Pour soutenir un retour au domicile ou rechercher une solution adaptée en structure ou en logement autonome, le service social mobilise divers acteurs de l’habitat, du soin et de l’accompagnement à la vie quotidienne. Il peut également se faire le relais au sein des équipes de soins des difficultés et problèmes rencontrés par ces partenaires.