L’Agence Régionale de Santé Mentale

L’Agence régionale de Santé (ARS) est compétente sur le champ de la santé dans sa globalité, de la prévention aux soins, à l’accompagnement médico-social. Son champ d’intervention comprend la santé publique et l’organisation de l’offre de soins.

L’organisation  de l’offre de soins désigne l’organisation des professionnels et des établissements de santé (hôpitaux, cliniques) mais également des structures d’accueil médico-social (maisons d’accueil pour les personnes âgées et les personnes handicapées).

Dans le cadre de ses missions, l’Agence Régionale de Santé, désigne donc les établissements psychiatriques chargés d’assurer la mission de service public « soins sans consentement » et de mettre en place un dispositif de réponse aux urgences  psychiatriques.

 Le premier Projet Régional de Santé (PRS) couvrant la période de 5 ans 2012-2017 a été arrêté le 29 novembre 2012 par décision du directeur général de l’Agence Régional de Santé.

L’ARS s’engage notamment au niveau du PRS dans le soutien de la mise en place des Conseils Locaux de Santé Mentale (CLSM).

Ce PRS détermine 18 priorités en santé pour la région visant à :

• Développer des démarches préventives notamment en santé environnementale

• Faciliter l’accès à une offre en santé adaptée et efficiente

• Fluidifier les prises en charge et accompagnements.

 Ces priorités se déclinent en actions dans les schémas régionaux (SROS, SROMS et SRP) et les programmes régionaux (PRAPS, PRIAC, PR télémédecine) ou territoriaux. Elles sont menées en direction de 6 publics : la mère et l’enfant ; les adolescents ; les personnes les plus démunies, les personnes atteintes de maladie chronique, les personnes en perte d’autonomie du fait de l’âge ou d’un handicap et les personnes en souffrance psychique.

Synthèse disponible sur :