En 10 ans, le nombre de personnes sans domicile a augmenté de 50%, sachant que vivre dans la rue a des conséquences sur la santé mentale

Le site d’information Atlantico consacre un article sur le lien entre vivre dans la rue et la dégradation sur la santé mentale, suite à la publication de la Fondation Abbé Pierre d’un rapport faisant état d’une augmentation de 50% du nombre de personnes sans domicile stable.

rtr2xev1

 

Les commentaires sont clos.